Créée en 2012 par Christine et Nicolas Bard, ICI Montreuil est une communauté de créateurs cumulant plus de 60 savoir-faire en artisanat, design et numérique.
ICI Montreuil, c’est 1800m2 de convivialité avec 8 ateliers partagés, dans lesquels on peut exercer son activité grâce aux machines et outils mis à disposition; mais c’est aussi plusieurs espaces de coworking, 3 salles de réunions ainsi qu’un restaurant situé dans la galerie-showroom ouverte au public. Des formations ont également lieu au sein de ces locaux.

Lors de ma première journée, mon référent de stage m’a rapidement mis dans le bain en m’annonçant mon objectif de la semaine : construire un rack à vélos, avec pour seule consigne d’utiliser une pile de morceaux de bois qui était destinée à être jetée.

J’ai donc commencé ce projet par des croquis, puis des calculs pour déterminer les dimensions et angles nécessaires pour la coupe des morceaux de bois. J’ai dû me servir pour la première fois d’une scie circulaire. Ma première idée était de créer des formes rectangulaires permettant de bloquer les roues de vélo.

J’ai donc essayé cette idée avant de réaliser que cette structure n’était pas assez résistante. J’ai donc dû consolider la base en y ajoutant d’autres morceaux de bois à l’aide de colle à bois et de vis. Une fois la structure stable réalisée, j’ai eu à nouveau carte blanche pour la décoration du bois. J’ai donc opté pour une peinture grise satinée pour la base. Une fois cette dernière séchée, j’ai appliqué de la peinture acrylique en aérosol noire sur les côtés, puis rouge sur le haut, en veillant à en mettre trop pour créer un effet de coulure.

J’ai réalisé, en tout, deux racks à vélos de trois places chacun. Cette installation a permis aux résidents de pouvoir garer leurs vélos sans avoir à les empiler les uns sur les autres.

Novice en menuiserie, j’ai développé des compétences dans ce domaine qui m’était inconnu. J’ai aussi été initié à une méthodologie globale de gestion de projet, ayant mené seul de front toutes les étapes.

Fort de cette expérience, j’ai découvert que je pouvais être force de proposition dans le cadre d’animation d’ateliers créatifs impliquant un suivi individuel. J’aspire, après la formation E-FABRIK’, à effectuer aussi bien des collaborations en tant qu’artiste avec des makers comme pourquoi pas, proposer des thèmes d’ateliers autour d’une problématique créative.